Les risques psychosociaux et leur nécessaire prévention

Salariés, vous avez le sentiment que votre qualité de vie au travail se dégrade ? Managers, vous pensez être confrontés à des problèmes psychosociaux dans votre entreprise ? Vous cherchez des exemples de Risques Psychosociaux (RPS) pouvant répondre à vos interrogations ? Nous allons vous fournir les clés essentielles à la bonne compréhension et à la prévention des RPS. Sensibilisation, information, formation et acquisition de savoir-faire sont incontournables, vous allez vite comprendre pourquoi !

 

02/10/2019

Définition du risque psychosocial en entreprise


Il y a un Risque Psychosocial en entreprise dès lors que l’environnement professionnel met en péril l’intégrité physique et/ou morale de ses salariés. Les causes peuvent être multiples : surcharge, harcèlement moral ou sexuel, injustices, etc. Elles doivent s’inscrire dans le temps, ou être répétitives, pour être définies comme source de Risques Psychosociaux. Une situation de stress n’est acceptable que si elle est ponctuelle et immédiatement gérée.
Un risque avéré a un impact direct sur la santé et va se manifester par différents troubles :
 
  • physiques (tensions musculaires, troubles digestifs, maux de têtes, etc.) ;
  • émotionnels (irritabilité, angoisses, sensibilité exacerbée, etc.) ;
  • comportementaux (repli sur soi, agressivité, démotivation, etc.) ;
  • intellectuels (difficultés de concentration, oublis, etc.).
 
La relation aux autres et les performances sont impactées. Les salariés concernés sont potentiellement épuisés moralement et physiquement. Si le malaise n’est pas clairement exprimé, le manager doit savoir interpréter les différents signaux.


Les 6 familles de risques psychosociaux en entreprise


Le Rapport du Collège d’Expertise de Gollac a défini 6 grandes familles de Risques Psychosociaux en entreprise :

  • l’exigence du travail (exemple : surcharge de travail) ;
  • les exigences émotionnelles (exemple : devoir « faire bonne figure ») ;
  • l’autonomie (exemple : procédures trop rigides) ;
  • les rapports sociaux dégradés (exemple : manque de reconnaissance) ;
  • les conflits de valeurs (exemple : conflits éthiques) ;
  • l’insécurité de la situation de travail (exemple : restructurations).
 

Aucun de ces risques n’est à négliger dés lors qu’ils s’inscrivent dans le fonctionnement « normal » de l’entreprise.
Des questionnaires sur les Risques Psychosociaux mettent en évidence les effets délétères sur la santé des salariés. Pour n’en citer que 2 :

  • le modèle « Job Strain » de Karasek qui évalue le stress au travail en analysant la demande psychologique, la latitude décisionnelle et le soutien social au travail ;
  • le modèle de Siegrist qui permet de mesurer le déséquilibre entre effort et récompense.

 

Le rôle des managers dans la prévention des risques psychosociaux


Le manager a un rôle central dans la prévention des Risques Psychosociaux :

  • il doit installer un climat de confiance reposant sur les fondamentaux du management que sont transparence, respect et communication ;
  • il doit être le relais des RPS détectés sur le terrain. Signes verbaux ou non-verbaux, le manager doit être sensible mais aussi formé à la détection des RPS.

 


Lorsque nous parlons du rôle du manager, nous ne négligeons pas le fait qu’il est aussi une cible potentielle. Souvent entre les équipes et les décisionnaires, sa position peut être vite inconfortable. La prévention des RPS passe donc par lui, mais aussi par une collaboration étroite entre tous les acteurs de l’entreprise.
L’entreprise doit agir sur 3 niveaux de prévention :

  • la prévention elle-même, en agissant sur les sources des RPS ;
  • la protection pour les cas de RPS inhérents à l'activité ;
  • la réparation dans le cadre de RPS avéré.

 

Se former à la prévention des risques psychosociaux


Les Risques Psychosociaux, dans la fonction publique ou en entreprise, sont directement liés à la qualité de vie au travail. Si les équipes dirigeantes ont un rôle fondamental dans la prévention et la gestion de ces derniers, les managers ont un rôle central. Ils sont les interlocuteurs privilégiés de leurs équipes et des stratèges. Ils doivent pouvoir mettre en place différentes actions dans chacune des familles de RPS. Favoriser l’autonomie, gérer les tensions internes, réviser les objectifs, etc., sont autant de savoir-faire que le manager doit absolument maîtriser. Ils doivent être sensibilisés et formés aux RPS.


Ziggourat vous accompagne dans cette démarche globale en vous proposant des formations en Management d’Entreprise et en Prévention des Risques Psychosociaux. Ces programmes sont absolument complémentaires et s’inscrivent dans une vision globale de management et de prévention des risques psychosociaux.

Les 3 éléments clé à retenir dans la prévention des risques psychosociaux en entreprise


Pour conclure, nous pensons qu’il y a 3 éléments clé à retenir dans la prévention des Risques Psychosociaux :

  • Publique ou privée, aucune organisation n’est exempte de situations de stress.
  • La prévention passe par la mise en place d’une politique globale d’entreprise et d’actions ciblées et maîtrisées.
  • Le rôle des managers est essentiel. Ils doivent avoir les outils pour une prévention et une gestion optimale, en collaboration avec les équipes dirigeantes.