Les 5 composantes managériales pour anticiper les conflits

Le docteur Steven Karpman est un scientifique réputé dans son domaine de compétence : la psychologie. Il est l’élève du psychiatre américain Eric Berne, lequel a fondé l’analyse transactionnelle. Steven Karpman a conceptualisé le fameux « triangle dramatique ».

Il est un concept qui détaille les trois attitudes inopérantes dans une relation de communication. Ces différents comportements sont très régulièrement à l’origine d’un conflit. Ces trois postures sont donc les suivantes : le sauveur, la victime et le persécuteur. Il a par ailleurs énormément œuvré sur le rétablissement de la relation. Cette composante du « triangle dramatique » est moins connue que la description des comportements néfastes dans une relation. Et pourtant, elle est précieuse aux managers pour désamorcer et prévenir d’un conflit. Elle est même l’objet d’une formation management pour améliorer l’action managériale dans une entreprise.

Les 5 composantes d’une relation détendue

Le docteur Steven Karpman présente plusieurs moyens pour mettre en place un pacte relationnel stable entre une ou plusieurs personnes. Ce pacte relationnel concerne également les rapports conflictuels entre les individus. Par voie de conséquence, il détermine 5 composantes à construire avec l’individu en question afin de mettre en œuvre objectivement des échanges sains au quotidien.

Ces éléments ont deux objectifs : concentrer et contenter nos différentes énergies. Mais quelles sont justement ces énergies dont le docteur Steven Karpman nous expose ? Elles sont au nombre de trois : le parent, l’adulte et l’enfant. Et ces trois énergies contiennent leur propre représentation. Le parent se réfère à la sphère de l’acquis et de l’appris, l’adulte à celui de la logique et de la réflexion et l’enfant, quant à lui, représente le champ émotionnel. En sus de la connaissance des différentes énergies et de leurs représentations, le parent, l’adulte et l’enfant ont leurs propres caractéristiques.

L’énergie « parent » recense la clause de non-effondrement et la clause de protection. L’énergie « adulte » répertorie la clause de transparence. Et l’énergie « enfant » désigne la clause de satisfaction et la clause de souplesse.

Les composantes de l’énergie « parent »

La clause de non-effondrement et la clause de protection sont donc les deux composantes de l’énergie « parent ». La clause de non-effondrement érige bon nombre de règles d’échange avec l’individu en question. Il en découle une conversation ouverte, transparente et réciproque basée sur l’échange. Cette composante a pour objectif de mettre en lumière les incorrections relatives à l’échange entre les deux personnes. C’est ce que l’on appelle scientifiquement la phase raisonnée et normative.

En ce qui concerne, la clause de protection, elle a des visées préventives. C’est-à-dire que chacun des interlocuteurs exprime ses besoins pour se sentir à l’aise dans la relation. Par exemple, du calme, de la douceur, de l’empathie, de l’humour, etc. Plus ces besoins sont exprimés explicitement et plus cette étape annihile les mauvais comportements et les manquements aux règles établies en amont entre les deux individus. C’est ce que l’on nomme l’étape nourricière de la relation.

Les composantes de l’énergie « adulte »

La clause de transparence dépend de l’énergie « adulte ». Tout d’abord, il faut savoir que la construction d’une relation entre deux personnes, au moins, n’est pas envisageable sans une limite minimale de transparence. La clarté du propos est un des moteurs de la relation de confiance entre deux individus. C’est d’ailleurs tout l’enjeu de cette composante : se dire les choses sans pour autant blesser ni heurter son interlocuteur. Autrement dit, l’énergie « adulte » assume et responsabilise les différentes parties de la relation.

Une relation saine qui s’optimise dans le cadre de l’entreprise peut donc améliorer les performances de cette dernière. Et c’est tout l’intérêt de suivre une formation en management. La formation est une manière efficiente de se mettre « en phase » avec les problématiques du terrain.

Les composantes de l’énergie « enfant »

La clause de satisfaction et la clause de souplesse sont les deux éléments de l’énergie « enfant ». La clause de satisfaction spécifie qu’il existe des terrains d’entente dans une relation. Dans cette clause, chacun exprime ouvertement ses plaisirs qu’il envisage de partager avec son interlocuteur. En d’autres termes, la clause de satisfaction convoque notre faculté à prendre du plaisir dans le dialogue et notre capacité à nous sentir libérés pendant l’échange.

La clause de souplesse repose sur notre aptitude à écouter l’autre. Autrement dit, l’entendre dans un seul et unique but : percevoir ensemble une solution, construire un début de résultat. La composante de souplesse est directement liée à notre disposition naturelle à se conformer avec les autres.

Les 5 composantes en pratique

La clause de non-effondrement, la clause de protection, la clause de transparence, la clause de satisfaction et la clause de souplesse sont le versant théorique des travaux du docteur Steven Karpman. Mais dans la pratique, il en est tout autre. L’état d’esprit joue un rôle primordial dans la mise en pratique de ce pacte relationnel. C’est en veillant sur l’état d’esprit et en nous fixant sur une volonté positive à l’égard de soi-même et des autres que ces 5 leviers managériaux préviennent d’un conflit dans une entreprise. Et ils sont des éléments précieux dans l’accompagnement au changement dans une entreprise.

Ces articles pourraient vous intéresser

Actualités & Veilles

Chômage partiel : La formation est une vraie solution d’actualité

Avec le coronavirus, la spirale infernale de la réduction d’activités s’installe : moins de ventes, moins d’activités, moins de recettes, moins de travail et télétravail lorsque cela est possible… Face à une situation qui, on l’espèr...
Actualités & Veilles

Les risques psychosociaux et leur nécessaire prévention

Salariés, vous avez le sentiment que votre qualité de vie au travail se dégrade ? Managers, vous pensez être confrontés à des problèmes psychosociaux dans votre entreprise ? Vous cherchez des exemples de Risques Psychosociaux (RPS) pouvant répondre à vos interrogations ?

Actualités & Veilles

Vie au travail: focus sur le harcèlement sexuel

Est assimilée au harcèlement sexuel toute forme de pression grave (même non répétée) dans le but réel ou apparent d’obtenir un acte sexuel, au profit de l’auteur des faits ou d’un tiers.