L’aide individuelle à la formation : un soutien financier aux projets

L’aide individuelle à la formation – AIF –  permet d’offrir un soutien financier à des demandeurs d’emploi aux bénéficiaires de la Convention de reclassement personnalisé (CRP), du Contrat de transition professionnelle (CTP) ou du Contrat de sécurisation professionnelle (CSP) qui souhaitent se reconvertir ou créer une activité. L’AIF peut aussi venir compléter un dispositif de financement, ou contribuer à une formation dans le domaine du sanitaire et social. L’AIF est très encadrée et règlementée.

Pour quelle formation ?

  • pour compléter le financement accordé par Opérateur de compétences (OPCO) initiée dans le cadre du CPF – Compte personnel de formation ;
  • pour contribuer au financement d’une formation du secteur sanitaire et social dont l’accès résulte de la réussite à un concours;
  • pour financer le stage obligatoire de préparation à l’installation d’un futur artisan ;
  • pour financer une formation non couverte par les achats de formations de Pôle emploi ou du Conseil régional ; vérifiez l’éligibilité de la formation (78 000 formations en Ile de France) Candidat Pôle Emploi
  • pour financer une formation complémentaire dans le cadre d’une Validation des acquis de l’expérience (VAE) ;
  • pour financer un Bilan de compétences ;
  • pour garantir un projet de formation porté par le demandeur d’emploi et inscrit au Projet personnalisé d’accès à l’emploi -PPAE.
  • La durée de la formation prise en charge par l’AIF peut être exceptionnellement supérieure à un an, mais ne doit en aucun cas être d’une durée supérieure à 3 années (redoublement compris, un seul redoublement peut être toléré).
  • A noter : l’AIF permet uniquement la prise en charge des frais pédagogiques (hors frais de dossier, d’achat de matériel, d’inscription aux examens, etc.). Elle est versée directement à l’organisme de formation.

Les démarches

  • Vous devez faire valider votre projet de formation par votre conseiller avant tout financement possible par Pôle Emploi.
    En effet, votre démarche de formation doit être cohérente avec un projet de reprise d’emploi ou d’activité réaliste et pertinent.
  • N’oubliez pas que depuis janvier 2019, votre compte personnel formation vous permet de décider du financement de votre propre formation et qu’il doit être mobilisé en priorité sur votre projet.
    Votre conseiller Pôle emploi validera votre projet au regard du contenu, des coûts pédagogiques, et de la durée de l’action de formation, mais aussi sur son efficacité pour votre retour à l’emploi.
  • Pour procéder à la demande d’aide, le bénéficiaire doit monter un dossier comprenant un CV, une lettre de motivation, mais également au moins deux devis nominatifs.
  • Il doit être complété par l’organisme de formation que vous avez identifié et remis à Pôle emploi au plus tard, 15 jours avant l’entrée en formation.
  • Le montant de l’aide individuelle à la formation varie selon chaque demandeur d’emploi. Il doit être équivalent au coût de la formation sans pour autant dépasser les 8 000 euros. Dans le cas d’un contrat de sécurisation, l’aide ne peut excéder les 5 000 euros.

La rémunération

  • Si vous êtes demandeur d’emploi et que vous ne percevez pas d’allocation (Allocation d’aide au retour à l’emploi ; Allocation spécifique de reclassement ; Allocation de transition professionnelle ; Allocation de sécurisation professionnelle),vous pouvez bénéficier d’une Rémunération de formation Pôle emploi (RFPE) sauf si l’action réalisée est un bilan de compétences.
  • Une aide complémentaire aux frais de déplacement, de repas et d’hébergement peut également être accordée.
  • Si vous êtes indemnisé en allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), allocation spécifique de reclassement (ASR) (en convention de reclassement personnalisé) ou allocation de transition professionnelle (ATP) (en contrat de transition professionnelle) ou allocation de sécurisation professionnelle (ASP) (en contrat de sécurisation professionnelle), vous conserverez celle-ci durant toute la durée de votre formation.

Adresses utiles

Sur l’AIF

Pôle Emploi – aide individuelle à la formation

Defi metiers – aide individuelle à la formation

Centre inffo – aide individuelle à la formation


Sur le PPAE

Service public – vos droits

Pole Emploi – le projet personnalisé d’acces à l’emploi

Ces articles pourraient vous intéresser

Financement métier

Quelle place pour les partenaires sociaux dans la réforme de la formation ?

La formation professionnelle depuis les textes fondateurs de 1971 vivait dans un environnement paritaire où les trois organisations patronales interprofessionnelles qualifiées de « représentatives » (MEDEF, CPME, U2P –ex UPA) et les cinq centrales syndicales de salariés (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC et CFTC) étaient aux commandes de l’organisation juridique, financière et pédagogique du système.

Actualités Financement métier

Télétravail : Investir en formation pour préparer l’après COVID 19

Le moment est propice pour trouver le temps de s’engager dans une formation. Comment financer celle-ci ? ...
Financement métier

Pro-A : le retour des périodes de professionnalisation ?

La loi sur la réforme de la formation a créé une nouvelle voie d’accès à la formation par l’alternance pour les salariés en activité : la reconversion ou la promotion par l’alternance dite Pro-A. ...