< Retour Digital Life

Hyperconnectés ? Nomophobes ? Découvrez la Digital Detox !

Vous connaissez certainement l’expression « J’ai envie de déconnecter » ? Née bien avant l’avènement du numérique, elle exprime notre envie de tout laisser derrière nous, l’espace de quelques jours. Aujourd’hui, elle pourrait revêtir un autre sens beaucoup plus pragmatique : ne plus vouloir utiliser ordinateurs, smartphones, tablettes pour se reconnecter à l’essentiel

Publié le 02/10/2019

 

L’hyperconnectivité c’est quoi ?

L’hyperoconnectivité peut être définie comme une addiction aux objets connectés et notamment aux ordinateurs, smartphones et tablettes. Elle se manifeste, entre autres, par un besoin quasi-obsessionnel de vérifier l’arrivée d’un mail. Elle nous incite à aller lire les dernières publications sur Linkedin, Facebook ou tout autre réseau « social ». Nous sommes à la recherche d’un « truc à lire », du « truc » qui satisfera, l’espace de quelques secondes, notre envie impulsive d’agir et d’interagir. Nous devenons un être virtuellement sociable, nous avons de l’importance.
Et que dire de notre capacité à transporter notre bureau au cœur même de notre maison ? Notre relation aux objets connectés brouille très simplement les frontières entre vie professionnelle et vie personnelle.
Vous l’aurez compris, l’hyperconnectivité au travail ou chez soi est un phénomène envahissant qui n’est pas sans conséquences. Nous allons vous expliquer pourquoi il est urgent d’en prendre conscience.

Pourquoi l’hyperconnectivité est un problème ?

L’hyperconnectivité est un problème parce qu’elle a un impact sur notre santé et sur notre vie sociale. Prenons 2 exemples forts et significatifs.

 

Au travail, un cadre reçoit en moyenne 50 mails par jour. Sur une journée de 8 h de travail, il reçoit donc environ 6 mails par heure, soit 1 mail toutes les 10 minutes. Hyperconnecté, son attention est détournée et toutes les 10 minutes, il doit se reconcentrer sur la tâche en cours. Indépendamment du caractère énergivore d’une telle situation, des sentiments d’éparpillement et de frustration peuvent venir se greffer. Sous tension, les relations avec les collaborateurs peuvent être directement impactées.

 

70 % des Français vérifient leur messagerie toutes les 5 minutes et 78 % d’entre eux se connectent avant de dormir ! Notre attention et notre esprit se focalisent sur la recherche d’une information, qualitative ou pas, importante ou pas, urgente ou pas. Peu importe ce que nous cherchons, l’essentiel étant de trouver ! Fatigue, irritabilité, sommeil perturbé, agitation sont au programme. Notre vie de famille peut, elle aussi, en souffrir. Avez-vous déjà entendu parlé de la nomophobie, cette peur irrationnelle de se séparer de son smartphone ? C’est dans la naissance de ces « pathologies » que la Digital Detox puise sa légitimité.

En quoi consiste la Digital Detox ?

Vous connaissez le jeûne alimentaire ? La Digital Detox c’est le jeûne numérique : ne plus se connecter l’espace de quelques heures voire quelques jours.

 

Comme nous l’avons évoqué plus haut, ce besoin impérieux de nous connecter « sans raison » toutes les 5 minutes, s’apparente à une addiction. Notre qualité de vie en est directement impactée.


La Digital Detox est une forme de sevrage qui nous aide à sortir de cette frénésie numérique. L’idée est de se séparer de tous nos appareils connectés suffisamment longtemps pour que notre comportement s’en trouve modifié. Accompagnés ou seuls, en vacances ou chez vous, peu importe la manière, nous apprenons à reprendre du plaisir, déconnectés.

Accro au smartphone, la Digital Detox est pour vous !

Accro au smartphone, à la tablette ou à l’ordinateur, candidat à la nomophobie, la Digital Detox est pour vous. Et si les professionnels du tourisme surfent sur la vague de l’hyperconnexion, c’est que le besoin et les attentes sont bien là.


L’hôtel Spa Vichyssois Les Célestins a été le premier à se positionner sur le créneau du sevrage numérique. D’autres lieux d’accueil s’ouvrent progressivement à la Digital Detox. Le Château La Gravière, près de Bordeaux, propose de « ralentir pour revenir à l’essentiel » en laissant tomber les appareils connectés. L’agence de voyages en ligne Into The Tribe offre des séjours et des séminaires entièrement orientés Digital Detox. Sophrologie, yoga, activités sportives, etc., sont au centre de ces séjours déconnexion.

 

Hyperconnexion et qualité de vie au travail, une interdépendance aux enjeux stratégiques

Au travail, les sollicitations et les tentations sont telles que la dépendance numérique nous guette tous. Ziggourat Formation a compris les risques et les enjeux de l’hyperconnexion au sein de l’entreprise. Interdépendance entre hyperconnexion et Qualité de Vie au Travail, sensibilisation et formation au droit à la déconnexion, découvrez nos formations complémentaires pour vous accompagner dans vos projets de Digital Detox.