< Retour Webmarketing

La fin des cookies : tout comprendre en 4 points

Webmarketing chez Ziggourat Formation

La nouvelle n’est pas passé inaperçue dans la web-sphère, Après Mozilla, Google annonce la fin des cookies sur Google Chrome d’ici 2 ans ! Pourquoi cette fin annoncée ? Quels seront les impacts pour les internautes que nous sommes ? Ziggourat répond aux 4 questions le plus souvent soulevées par ce mini-séisme du net.

Pierre Girard Publié le 03/02/2020

Pourquoi Google veut supprimer les cookies tiers ?

Les cookies tiers sont la mémoire des navigateurs. Ces trackers mémorisent les sites visités, les préférences des internautes, et permettent ainsi aux annonceurs de proposer de la publicité ciblée. L’annonce de Google interpelle d’autant que son modèle économique repose en grande partie sur la publicité en ligne. Alors pourquoi supprimer ces cookies tiers sur Google Chrome ? Google évoque la protection de la vie privée et la volonté de supprimer des mauvaises pratiques : « Nous aimerions vous donner une mise à jour de nos plans et vous demander votre aide pour augmenter la confidentialité de la navigation sur le web » explique Justin Schuh. En réalité, Justin Brookman, en charge de la protection des données personnelles au sein de Consumer Reports, estiment que Google cherche une solution moins « contrôlable » par les internautes. Google avoue effectivement réfléchir à une solution de remplacement.

Pourquoi annoncer la fin des cookies tiers maintenant ?

En annonçant la fin des cookies tiers maintenant, Google l’a joué stratège. Il n’est pas à l’origine de ce mouvement déjà entamé par Apple et Firefox. Il ne peut donc pas être accusé d’abus de position dominante. Cependant, cette décision annonce clairement qu’il sera, encore une fois, leader dans cette transformation. Google Chrome équipe 6 utilisateurs sur 10. La majorité des acteurs de la publicité numérique ont construit leur business model sur ces cookies tiers. Google va donc pouvoir façonner cette mini-révolution selon ses propres intérêts. « Il va lui-même pouvoir basculer sur les données qu’il possède déjà » selon Bruno Guyot, consultant freelance. Il faut s’attendre à une réforme en profondeur des standards pour l’ensemble du marché en ligne de la publicité. Selon certains experts, la stratégie publicitaire data driven, c’est-à-dire guidée par les données stockées par les cookies tiers, devra être entièrement révisée.

Quel est le calendrier prévisionnel ?

La suppression des cookies tiers va s’étaler sur 2 ans. À partir du mois de février, à l’instar d’autres navigateurs, Google va renforcer ses protections anti-cookies. Un cookie tiers non certifié SameSite, label Google, ne pourra plus suivre le parcours d’un internaute. De la même manière, les cookies ne fonctionneront que sur des sites sécurisés HTTPS. Google justifie cette suppression progressive en arguant que le blocage pur et simple des cookies, tel que pratiqué par les concurrents, est pire que les cookies eux-mêmes. Il serait à l’origine, toujours selon Google, de nouvelles méthodes de tracking plus « agressive » comme le fingerprinting. Cette méthode crée une sorte de carte d’identité numérique d’un utilisateur. Cette mutation progressive laisse un temps relatif aux entreprises vivant des cookies tiers de trouver de nouveaux mécanismes. Le compte à rebours est lancé !

Quels sont les impacts pour les internautes ?

Si le monde des annonceurs et des concurrents de Google Chrome va être bouleversé dans les mois à venir, il n’en est a priori rien pour les internautes. Les mécanismes de protection de la vie privée seront mécaniquement renforcés. Par exemple, les outils comme « l’IP tracking », utilisés par les sites e-commerce, ne pourront plus pouvoir suivre votre provenance. Selon Sarah Wanquet, déléguée à la protection des données de LiveRamp France « Le seul gain pour l’utilisateur est d’être réassuré sur la confiance qu’il peut placer dans les services Google qui collectent ses données ». Il y a cependant un autre effet secondaire, peut-être beaucoup moins sympa pour les utilisateurs.
Comme brièvement évoqué plus haut, nous avons aujourd’hui la possibilité de bloquer les cookies. Nous avons donc un certain pouvoir de contrôle sur notre vie privée. Qu’en sera-t-il concrètement avec les nouvelles solutions inventées par Google ? À suivre…

La suppression des cookies en quelques mots

En synthèse, la suppression des cookies tiers sur Google Chrome impactera fortement les acteurs du numérique. Leader sur le marché des navigateurs, Google va encore une fois mener la danse. La stratégie d’annonce et de mise en place de nouvelles solutions est adroite. Google n’est pas à l’origine de ce mouvement éthique, et laisse 2 ans aux entreprises pour s’adapter. Les utilisateurs ne seront a priori pas impactés.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur le marketing digital, n’hésitez pas à regarder du côté de nos formations. Tous les sujets d’actualité y sont abordés. Notre formation SEO vous en dira également plus sur Google et le référencement. Suivez une formation référencement et apprenez comment apparaître dans les premiers résultats du moteur de recherche utilisé par plus de 90 % des internautes.