Google : Taux de clic en baisse et impact sur le référencement naturel

La publicité en ligne connaît un essor sans précédent avec le géant moteur de recherche Google. Ce phénomène affecte considérablement la stratégie des entreprises qui utilisent le référencement naturel pour la visibilité de leur marque ou de leur produit. De nombreuses analyses menées au cours de ces dernières années démontrent que le taux de clics (CTR) décline sur les résultats organiques principalement sur desktop et mobile. Quelles en sont les raisons et comment remédier à problème ? 

Baisse du CTR sur Desktop et mobile

En dépit de tous leurs efforts pour placer leurs sites dans les premières positions sur Google, les entreprises ont la vie dure. Cela est d’autant plus vrai sur les mobiles, car les clients scrollent difficilement sur leurs portables. Nombreux sont également ceux qui ne cliquent presque jamais sur les liens au bas de page ou ceux qui proviennent d’un référencement naturel. Selon les sondages, les chiffres du trafic sont impressionnants : 92% de taux de clics pour la 1 ère page, chutant à 5% pour la 2nd et 1,1% pour la 3e.

Ce problème résulte de la multiplication des sites sponsorisés sur lesquels les internautes ont plus tendance à cliquer. Il faut dire que Google propose des résultats sponsorisés pour la plupart des requêtes. Il s’agit des PLA (Product Listing Ads, Google Shopping) qui attirent de plus en plus les internautes et certaines entreprises.

Par ailleurs, les diverses modifications opérées par Google dans le secteur de la publicité en ligne influencent de façon notoire le taux de clics des résultats de recherche naturelle. Cette hypothèse est démontrée par l’étude réalisée par le site de e-commerce Wayfair. Il ressort de cette analyse qu’il y a eu entre 2015 et 2016 une forte baisse du taux de clics sur la première page (-55% sur les téléphones mobiles et 25% sur l’ordinateur). L’équipe SEO de Wayfair reconnaît que sur leur première page, seuls les quatre premiers résultats sont impactés, les autres étant en chute libre.

Impact sur le taux de clics de Google Adword

L’institut français d’opinion publique (IFOP) a réalisé une enquête pour l’agence web Ads’Up Consulting sur un échantillon représentatif de 1013 individus. Cette étude concerne la gestion de la campagne publicitaire de Google Adwords. Les résultats sont les suivants :

  • 26% méconnaissent Google AdWords ;
  • 35% pointent leur curseur sur les liens publicitaires quand des résultats Google de sites de commerces électroniques (Google shopping) s’affichent.
  • 45% cliquent inconsciemment sur des liens sponsorisés ;

Il faut noter que le marché de la publicité sur internet génère des milliards de chiffre d’affaires pour le leader américain. À vrai dire, Google propose aux entreprises de nombreux services sponsorisés et des outils plus fonctionnels pour les aider à être en tête de page. Les commerçants n’hésitent plus à souscrire à ces offres qui leur permettent d’avoir une meilleure visibilité et par conséquent un accroissement de leur chiffre d’affaires.

Les annonces de Google Adwords ne sont pas facilement détectables. En effet, la réponse affichée est souvent assimilée avec les résultats naturels. En outre, les résultats en tête de liste du moteur de recherche sont sponsorisés sur les téléphones, mais l’utilisateur ne le sait forcément pas.

Se former aux techniques de référencement pour résoudre le problème de la baisse du CTR

Il convient de mentionner que les innovations apportées par Google sur son moteur de recherche impactent le référencement naturel et l’optimisation SEO. C’est une grande problématique qu’il faut résoudre pour ne pas mettre en péril l’avenir des référenceurs professionnels. Une bonne stratégie de contenu demeure malgré tout le socle pour promouvoir un meilleur référencement. Pour en savoir davantage sur les principes et les méthodes du concept SEO cliquez sur l’onglet : formation SEO.

De plus, il existe des outils marketing pour les professionnels (rédacteurs web, webmasters, web designers) ou les demandeurs d’emploi désireux se former au métier de référenceur web. En réalité, les commerçants et les marques allouent une grande partie de leur budget à faire de la publicité. Ils devraient également penser à se conformer aux normes et techniques qui régissent l’univers du web afin d’attirer le maximum de visiteurs sur leur site. Notre page sur le référencement naturel prévoit tous les dispositifs pour les spécialistes du domaine. Ces formations SEO vous aideront à identifier les enjeux du référencement naturel et à mieux utiliser les outils de Google pour optimiser l’indexation et le positionnement de vos pages.

Ces articles pourraient vous intéresser

Actualités & Veilles

La publicité digitale, un marché en pleine expansion

Les résultats de l’Observatoire de l’e-pub du Syndicat des Régies Internet (SRI), publiés le 31 janvier 2019, confirment l’explosion de la publicité digitale.

En partenariat avec Union des Entreprises de Conseil et Achat Media (UDECAM) et réalisé par PwC, l’étude a montré une progression de plus de 15,5 %, avec un marché qui pèse désormais plus de 2 milliards d’euros.

Actualités & Veilles Financement métier

Grace à l’app CPF, se reconvertir dans le numérique, c’est plus facile

Le secteur du numérique poursuit sa percée et devrait atteindre +4,2 % de croissance en 2019. Pour autant, le secteur peine à recruter des profils spécialisés dans de nombreux métiers. Alors pourquoi ne pas essayer de sauter le pas ?

Actualités & Veilles

Les pratiques innovantes de la mode managériale

La mode managériale est un terme souvent utilisé par les médias pour définir les conditions de management employées dans certaines institutions. Toutefois, cette appellation est parfois mitigée et fait l’objet de nombreuses polémiques.