A quoi sert le conseil en évolution professionnelle ?

Le conseil en évolution professionnelle – CEP – est issu de la loi Sapin du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, l’emploi et la démocratie sociale. Selon l’Art. 6111-6 du Code du Travail « Toute Personne peut bénéficier tout au long de sa vie professionnelle d’un conseil en évolution professionnelle, dont l’objectif est de favoriser l’évolution et la sécurisation de son parcours professionnel. »

28/02/2019

 

Qui contacter ?

 

La loi a désigné 5 opérateurs chargés de mettre en œuvre le CEP :

 

  • Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi
  • Les missions locales pour les jeunes de 16 à 25 ans
  • L’association pour l’emploi des cadres pour le public cadres
  • Cap Emploi pour les personnes ayant une problématique de santé et bénéficiaires de l’obligation d’emploi (RQTH, Pension d’invalidité, Rente d’accident du travail, carte d’invalidité …) qui souhaitent être orientés sur le marché du travail. 
  • Les OPACIF (le réseau des FONGECIF et certains OPCO qui géraient le Congé Individuel de formation – CIF - et, en 2019, le Compte personnel de formation de transition professionnelle qui l’a remplacé) pour l’ensemble du public des salariés et non salariés (indépendants, artistes auteurs...).

 

Les Objectifs

 

L’objet du CEP, en 2019, est recentré :

 

  • Accompagner la personne dans la formalisation et la mise en ouvre de ses projets d’évolution professionnelle en lien avec les besoins économiques et sociaux existants et prévisibles dans les territoires

 

Cette prestation comporte différents niveaux d’intervention :

 

  • L’information directe des personnes sur les modalités d’accès au CEP, sur son contenu ; Les renseignements peuvent être obtenus par mail ou téléphone, sessions d’informations ; l’information des personnes par entretiens individuels….
  • Le CEP ne se substitue pas aux entretiens professionnels proposés par votre entreprise, qui sont obligatoires, et dont l’organisation incombe à la responsabilité de votre employeur si vous êtes salarié(e).

 

L’objet du CEP est, en effet, de:

 

  • Faciliter l’accès à la formation en identifiant les compétences de la personne, les qualifications et formations répondant aux besoins qu’elle exprime ainsi que les financements disponibles.
  • Accompagner les personnes dans leurs projets de transition professionnelle.

 

En ce sens, la prestation répond aux besoins de celles et ceux qui n’ont pas la possibilité de mener cet entretien professionnel mais aussi à tous ceux qui souhaitent changer d’orientation professionnelle, de métier ou d’activité.

 

La prestation, en 2019, est formalisée selon deux niveaux d’intervention :

 

Dans le cadre du premier niveau, le conseiller vous informe sur :

 

  • votre environnement professionnel et l’évolution des métiers dans votre région ;
  • un secteur d’activité qui vous intéresse;

 

A un second niveau de prestation, le conseiller vous permet :

 

  • de mieux connaître vos compétences, de les valoriser ou d’identifier les compétences à acquérir pour favoriser une évolution professionnelle ;
  • d’identifier les emplois correspondant aux compétences que vous avez acquises ;
  • d’être informé sur les différents dispositifs à mobiliser pour réaliser votre projet d’évolution professionnelle. Dans ce cas, le conseiller vous accompagne et recherche les financements utiles à la concrétisation de votre projet.

 

Modalité et perspectives du CEP

La prestation est gratuite quelque soit le public bénéficiaire. Elle s’inscrit dans l’offre de services incluse dans le service public régional d’orientation. Les données recueillies à l’occasion du CEP permettront d’alimenter les décisions de France Compétences et de la Caisse des dépôts en matière de formation (actions à promouvoir, financements à optimiser…).

 

Les pouvoirs publics, avec la réforme de la formation professionnelle, ont souhaité donné un coup d’accélérateur au CEP qui ne devra plus être uniquement une prestation dédiée à la mise en forme administrative et financière d’une demande de formation mais aussi et surtout une réflexion conjointe du bénéficiaire et du conseiller sur les opportunités durables d’employabilité sur le bassin régional d’emploi.

 

En 2019, France compétences désignera les nouveaux opérateurs qui prendront en 2020 la suite des OPACIF pour réaliser les prestations de CEP en direction des salariés et des indépendants ; les quatre autres opérateurs précités restant en place. A cet effet, un appel d’offres et un nouveau cahier des charges sera réalisé au printemps.

 

Eric Frémicourt

 

A consulter